transcriptions




L'archive complète contient plus que 100 partitions authentiques des morceaux traditionnels de kora les plus connus. Certains de ces morceaux sont joués dans toute la zone d'expansion de la culture mandingue dans des versions plus ou moins différentes. D'autres viennent de certaines régions ou "écoles" et présentent par conséquent un style typique.

Les sources des transcriptions sont d'une part des enregistrements de musiciens locaux effectués par l'auteur durant ses voyages en Afrique de l'Ouest ou des enregistrements du commerce publiés en disques vinyl ou CD et listés dans la partie discographie.

Tous les morceaux ont été transcrits et édités par moi même dans le style que je les ai entendu et appris moi-même. Généralement, il s'agit de versions standards telles qu'elles sont jouées par la plupart des musiciens. Jusqu'à aujourd'hui, il n'existe pas (ou exceptionnellement) de partitions publiées et disponibles en dehors de ce projet. Les transcriptions sont issues des interprétations personnelles de plus de 30 musiciens, parmi lesquels on trouve les griots de Kora les plus connus internationalement comme Jali Nyama Suso, Alhaji Bai Konte, Dembo Konte, Amadou Bansang Jobarteh, Foday Musa Suso, Sidike Diabate pour n'en citer que quelques-uns. J'ai appris les morceaux dans leur style et j'ai développé à partir de ceux-ci ma propre version comme doit le faire chaque joueur de kora.

Ainsi, l'interprète cité donne une indication sur un style régional (l'"école") où les morceaux sont joués de cette façon. Aucune interprétation d'un morceau de Kora n'est égale à une autre, même si c'est le même griot qui joue. Car on considère qu'un morceau est bien exécuté uniquement si le Kumbé (rythme d'ostinato) est changé constamment d'une manière subtile et se trouve enrichi par des solos appelés Biriminting (improvisations, ornements, variations, embellissements).

C'est pour cette raison que les notations ne sont pas les transcriptions exactes d'un jeu ou d'une interprétation, elles sont plutôt des éditions et des mélanges de bases rythmiques caractéristiques d'un morceau et de variations typiques ou " classiques " qui sont parfois issues du jeu de différents musiciens, ou de moi-même. Le Kumbé "unité élémentaire du morceau" (thème de deux mesures) d'une partition est normalement répété de nombreuses fois dans le style traditionnel de jeu et dans ce thème s'intercalent des phrases " solos " ou improvisation nommée biriminting ou des variations du kumbé.

Vous pourrez voir ci-dessous un exemple de partition d'un morceau contenu dans l'archive nommé "ALLAH L'A KE", chanson très populaire dans toute la culture mandingue.

Les codes de couleur montrent quelle corde est jouée avec quel doigté:

Index gauche: rouge clair Index droit: bleu clair
Pouce gauche : rouge foncé Pouce droit : bleu foncé


Les notes pointées doivent être bloquées immédiatement après avoir été jouées ( Detero)
Les notes en majuscules doivent être jouées avec les pouces
Les notes minuscules avec l'index

La partition contient 7 mesures (numérotées sur le bord inférieur) à 8 temps chacunes (bord supérieur) contenant 4 pulses chacun. Il y a deux mesures par images.

Elles peuvent être jouées/répétées/changées dans un ordre arbitraire

La 4 ème image montre la position des notes de la partition sur les cordes du chevalet de la Kora (mesure 7 , temps 1 et pulse 1).

Cf. Page système de notation


mesures 1 et 2


mesures 3 et 4


mesures 5 et 6


correspondance partition cordes pour mesure 7, temps 1, pulse 1




Copyright © 1997-2003 Harald Loquenz. All rights reserved

Contact

www.kora-music.com