Cordage et accord de l'instrument




cordage

Deux noeuds sont faits côte à côte à l'extrémité de la corde pour l'empêcher de glisser de la boucle-support de corde quand la corde est sous la tension. La corde est nouée dans la boucle du support de corde et mise dans une encoche sur le côté gauche ou droit du chevalet. La corde s'étend ensuite jusqu'au manche où elle est enroulée autour de l'anneau d'accordage (Konso) qui est constitué de bandes de peau tressées. Environ six tours sont réalisés avec la corde autour de l'anneau pour éviter qu'elle ne glisse. Les cordes de gauche sont enroulées sur l'anneau du milieu vers le coté gauche alors que les cordes de droite sont enroulées vers la droite.

La corde la plus basse est attachée au premier anneau situé en haut du manche. Les autres cordes sont rattachées aux autres anneaux par ordre croissant de tonalité. Ainsi la corde la plus aiguë est attachée à l'anneau le plus bas du manche. Dans l'évolution logique de la gamme, les cordes sont placées alternativement à droite et à gauche du chevalet.


accord

Pour descendre la tonalité d'une corde, il faut abaisser l'anneau vers le bas. Pour les modifications légères une simple pression du pouce sur l'anneau suffit à incliner celui-ci.

Pour monter la tonalité d'une corde, l'anneau est poussé vers le haut. Les cordes basses nécessitent souvent plus de force et vous devez donc prendre la callebasse entre vos genoux et pousser l'anneau avec les pouces et index des deux mains. Vous pouvez aussi sortir la corde de l'encoche du chevalet, pousser l'anneau vers le haut (hors tension) et remettre ensuite la corde dans l'encoche.

Quand l'espace entre deux anneaux est insuffisant pour l'accord souhaité, la corde doit être retendue sur l'anneau. Pour ce faire, la corde est décrochée de l'encoche du chevalet, l'anneau est glissé vers le bas (pour détendre suffisamment la corde) et à l'aide d'un outil (tige forte de fer dont une des extrémités est très pointue appelée " Loyo ") la corde de nylon est retendue sur l'anneau. Pour retendre cette corde, le loyo est passé dans chaque boucle de nylon autour de l'anneau et pour chacune de ces boucles, on retend la corde de nylon. Ainsi la partie de corde vibrante est réduite et la tonalité augmente. Pour détendre une corde procéder de la même façon mais au lieu de retendre les boucles de nylons, il s'agit de détendre ces boucles en commençant par libérer un peu de fil depuis l'extrémité du nylon. C'est pour cela qu'il faut toujours laisser une petite longueur de fil libre après avoir enroulé celui-ci autour de l'anneau.

Normalement les anneaux sont légèrement inclinés par la tension de la corde et gardent leur position, si bien qu'il est possible de réaliser des accords très fins microtonales(moins que 1/8 de ton). Quand les anneaux ont tendance à glisser le long du manche il faut rendre le manche plus adhérant en appliquant de la salive à l'aide de l'index ou des cendres humides, du sucre etc. (mon petit secret pour les anneaux les plus "récalcitrants" est d'appliquer une goutte de sucre de canne liquide).




Copyright © 1997-2003 Harald Loquenz. All rights reserved

Contact

www.kora-music.com