système de notation




utilise un système des tablatures audiovisuelles qui a été développé spécialement par l'auteur pour la transcription de morceaux de kora.

Les notes sont placées sur une matrice de partition avec des lettres (symbolisant les notes) minuscules et majuscules colorées. De haut en bas, les cordes se distribuent des tonalités les plus hautes vers les plus basses et horizontalement, de gauche à droite sont représentées les unités de temps divisées en mesures, temps et pulses.

Un chevalet de 21 ou 23 cordes est synchronisé avec la partition. Ainsi, les cordes sont « touchées » visuellement et les notes correspondantes sont jouées à l'aide de « samples Wave de Kora » ou de sons Midi.



notation

Les cordes du chevalet symbolisées par des lignes grises correspondent aux lignes horizontales de la partition. La corde la plus basse (note Fa = « "F") ») est sur la ligne la plus basse, la corde la plus haute (note La = « "a" ») en haut, la ligne située tout en haut est réservée au Bulukondingo Podi (frapper avec l'index droit le bras de la kora, symbole « "x"). Les lignes sont légendées (nom des notes) sur les bords droit et gauche de la partition.

Remarque : en allemand la note "H" signifie "B" en anglais et "Si" en français, ainsi allemand "B" = anglais "Bb" = français "Si bémol".

Les notes sont placées sur les lignes de cordes horizontales correspondant à leur tonalité et sur les lignes de battements (« pulses) verticales correspondant à la séquence de temps. Des notes se trouvant sur la même ligne verticale de pulse (accords) doivent être jouées ensemble. Des pulses (la plus petite unité de temps) sont regroupées en temps les temps sont regroupés encore dans les barres (Koumbé ou Kumbengo). Le Koumbé (= 1 ou 2 barres) est la phrase rhythmique de base d'ostinato qui peut être répétée et peut comporter des variations libres. Le bord supérieur de la partition comporte la numérotation des temps, alors que le bord inférieur indique la numérotation des mesures.

Les couleurs des notes indiquent quelle main doit jouer : rouge = main droite, bleue = main gauche.
Les majuscules ("F", "G") et couleurs sombres : doivent être jouées par le pouce.
Les minuscules ("f", "g") et couleurs claires : doivent être jouées par l'index.

Habituellement, le pouce joue les cordes des octaves inférieurs et les index joue les octaves supérieurs. Cependant, ceci dépend des caractéristiques de la musique jouée. Les cordes dans la gamme moyenne peuvent être jouées avec des pouces aussi bien qu'avec des index.


chevalet

Les cordes apparaissent en flash de la couleur des notes. Elles montrent le doigté et le touché de cordes pendant que la partition joue et quand le curseur avance sur les notes inscrites.

Le son des cordes est fourni par des "samples Wave" ou une interface Midi et leur son respectif peut être configuré individuellement par Wave ou l'interface Midi.

Le cartouche sur le chevalet indique la position dans le jeu:

mesure.temps.pulse


types de toucher

"notes normales" ("F", "g"): les cordes sont touchées et résonnent librement

"notes bloquées" ("F.", "g."): les cordes sont bloquées immédiatement après le toucher (technique Detero)

indique les cordes à jouer avec le pouce par un arc cintré vers le haut dans la couleur foncée, les cordes à jouer avec l'index sont visualisés comme arc cintré de haut en bas de couleur claire. Les doigts de main gauche sont représentés en rouge et les doigts droits en bleu. Les notes "bloquées" - Detero - sont montrées par une ligne pointillée.

index
main gauche


joue la corde avec l'index gauche et laisse la résonner ("f ")

main droite


joue la corde avec l'index droit et laisse la résonner ("g")


joue la corde avec l'index gauche et bloque la ("f.)

joue la corde avec l'index droit et bloque la ("g.")


le dos de l'index droit frappe sur le « bras » en bois (poignée) de la kora pour produire l'effet de percussion Bulukondingo Podi ("x")


pouce
main gauche


joue la corde avec le pouce gauche et laisse la résonner ("G")

main droite


joue la corde avec le pouce droit et laisse la résonner ("F")


joue la corde avec le pouce gauche et bloque la ("G.")



joue la corde avec le pouce droit et bloque la ("F.")


subdivision rhythmique

La pulse (ou tick) est la plus petite unité de temps pour poser une note.

La partition est sub-divisée rhythmiquement en pulses (ou ticks = fines lignes verticales) groupées en temps (beats). Ceux-ci sont encore groupés en mesures - le Koumbé (Kumbengo), qui est une phrase cyclique répétée et variée d'ostinato.

Les temps (beats = lignes verticales épaisses) sont numérotées sur la bordure haute de la partition.

Les mesures sont numérotées sur la bordure du bas de la partition.

La position actuelle de jeu ou la position du curseur dans la partition est indiquées dans le cartouche en bas du chevalet: mesure.temps.pulse.

Le réglage rythmique - nombre de pulses par temps et nombre de temps par mesures est ajustable librement pour obtenir la résolution de temps désirée.

Le tempo de jeu est ajustable dans "temps par minute" (beats per minute).




Copyright © 1997-2003 Harald Loquenz. All rights reserved

Contact

www.kora-music.com