Kora - l'instrument




Bakeba Konte
Brikama, Gambia, 1991

La kora est une harpe africaine de la famille des "harpes à chevalet" ou harpe-luth.

C'est l'instrument à cordes africain le plus élaboré. La musique et la construction de cet instrument sont uniques au monde.



La kora est pratiquée dans l'ensemble des cultures mandingues. Cet instrument est joué par les mandingues « de l'Ouest » (Mandinka) en Gambie Sénégal et Guinée Bissau, les Malinkés (Maninka) en Guinée, les Bambaras (ou Bamana) au Mali et les Dioulas en Côte d'ivoire. Cependant, c'est en Gambie et en Casamance (Sud du Sénégal) que son rôle dans la vie sociale est particulièrement important.

La kora est issue d'une tradition vieille de plusieurs siècles et était jouée dans les cours des roi où les griots et les musiciens faisaient partie du personnel.

La kora a été mentionnée (comme « korri ») pour la première fois dans la littérature en 1799 par Mungo Park dans son ouvrage Travels in the interior districts of West Africa.



Lamin Cissokho
Cap Skirring, Casamance, 2002

La kora est constituée d'une grosse caisse de résonance hémisphérique, d'un long manche et de deux plans de 10 et 11 cordes situés de chaque côté d'un chevalet qui est perpendiculaire à une peau de biche ou de bœuf qui sert de table de résonance.



Le style de jeu ressemble au picking de la guitare blues. La placement des cordes permet de jouer la polyrythmique, l'harmonie et des solos rapides avec 4 doigts - le pouce et l'index des deux mains.





Copyright © 1997-2003 Harald Loquenz. All rights reserved

Contact

www.kora-music.com